Balade au fil de l'eau

Cet article a été publié le par Ama Sculpteur.

Catégorie : Textes

Eau aimée
qui fait le métal rouiller

Un sac à dos
une scie à métaux
un appareil photo

que de O !!!
Il manque cependant le plus beau
celui qui me rend marteau
le O de l'eau !

Eau aimée
qui fait le métal rouiller
jusqu'à le piqueter, le "mille- feuilleter"
Comme une gourmandise, un gâteau
n'attendant qu'à être dégusté.
Belle ferraille je t'ai dans la peau.

Et au fil de l'onde plein de belles rencontres inattendues.
Ici quelques feuilles échouées
accrochées à un fil tendu,
pestent de ne pouvoir s'échapper.

Par là, d'autres encore
se mélangent et se colorent
d'un peu d'orangé
ferraille rouillée.

Et ce bout de tissu
abandonné pour couverture,
convoité par quelque verdure.
Un abri éphémère, laissé là à son insu.

De la ferraille j'en ai trouvé.

Et j'en ai laissé, pour la prochaine fois
pour une autre balade au fil de l'eau
pour aller dénicher, bien cachées
sur les berges de ce cours d'eau
les délicates fraises des bois.

Merci pour votre balade par ici.

Les dernières sculptures d'Ama
(Cliquez, vous ne perdrez pas votre page)

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article Balade au fil de l'eau.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.