Clics et Cookies contre Bouche à oreilles


Cet article a été publié le par association Chez.XYZ.

Au plaisir de vous rencontrer, en vrai, en dur, sur internet !


Faire le ​​Buzz​, pour "se faire remarquer​​ sur internet"
​Hoax​ ​pour "canular​"​
​Marketing​ pour "savoir vendre"
Newsletter​ pour ​"lettre d’information​"​
Page rank pour "classement"
Push pour "notification"
Retargeting pour "publicité ciblée"
Search Engine Optimisation pour "référencement naturel"...

Et avec ça, établir une saine relation avec ses clients sur internet,
et encore quelques rapports humains chaleureux, ça se dit comment ?

Dans les premières pages des moteurs de recherche,
(on dit aussi Google, ou "annuaire numérique") vous voyez souvent,
toujours au-dessus des premières lignes des sites listés,
des sites présentés avec un petit encadré vert, contenant le mot "annonce"
Comme ici un de nos articles de blog sur lequel nous avons fait de la publicité :

Si vous cliquez, simplement cliquez, sans rien acheter, puisque nous ne vendons rien ici,
nous devrons payer plus de 1 euro à Google.
Si vous êtes mille à cliquer, nous devrons mille euros.
Cette "publicité au clic" est vendue tous les matins aux enchères, et le plus offrant,
enfin celui qui s'engage par avance à dépenser un certain budget journalier, sera en première place.
Rassurez-vous nous n'avons engagé que 1 euro aujourd'hui depuis le compte associatif !

Comment faire alors pour que notre article soit lu,
sans passer par cette machinerie qui nous est inaccessible ?

Savoir par avance qui sera sensible à notre article, au lieu de payer tous les clics de tous les visiteurs,
même de ceux qui ne seront restés que deux secondes ou trois sur l'article, sans le lire !
Acheter la publicité ciblée (retargeting) est une solution, chère aussi, mais surement plus efficace.

Mais, nous ne sommes pas espions et comment savoir par avance qui aimera
et réagira à notre article, le commentera sur les réseaux sociaux et même le partagera ?

Ah, mais nous avons pour ça nos amis les Cookies !

Vous savez, ces fameux garçons qui vous demandent toujours si vous acceptez leur venue,
et leur installation chez vous, quand vous visitez une site web.
Une fois installés, ces gentils espions, en plus de vous aider à naviguer plus vite lors de votre
retour sur un même site, peuvent aussi, quand ils sont envoyés pour ça,
transmettre aux entreprises de publicité un petit rapport sur vos habitudes de navigation sur internet.

Il nous suffira alors d'acheter, à ces entreprises, de la publicité ciblée,
et seuls celles et ceux qui ont manifesté un intérêt approchant du contenu de notre article
verrons notre publicité. Ce qui nous fera faire de sérieuses économies et nous assurera
une meilleure rentabilité de notre annonce, ici de notre article.

Ok d'accord, super ! Mais cela nous coûtera toujours 1 euro à chaque clic,
et nous pose aussi tout de même un petit soucis moral !

Espionner ses lecteurs ou ses clients pour les amener vers nous, est-ce bien... raisonnable ?
En y réfléchissant un peu, ce système risque de vous priver de la lecture d'un article
similaire au notre, ou tout au moins évoquant le même sujet,
mais dont l'auteur n'aurait pas eu les moyens d'en assurer la promotion payante.

Tout un système donc qui petit à petit nous prive de notre liberté de choix,
et tue à petit feu toute tentative d'exister menée pourtant avec courage
par des milliers de petits entrepreneurs personnels.

A celui qui nous traitera de "poujadiste", suite à la lecture de cet article,
nous répondrons simplement ceci :
"Va faire tes courses au "supermarket" et oublie nous !"

Nous voici donc embarqués dans un mode de fonctionnement qui nous oblige à devenir inhumains
pour n'être plus qu'efficaces, mais le plus rigolo tout de même est ceci :
les propres robots de Google sont aujourd'hui lancés sur le net,
accompagnés d'une IA (intelligence artificielle) qui leur permet, enfin,
de reconnaître les sites représentant une véritable activité humaine !
Ceci suite à de nombreuses plaintes des utilisateurs, qui, faisant confiance à l'annuaire du net,
se retrouvaient trop souvent sur des sites creux et aux méthodes de vente agressives,
utilisant abusivement les techniques de publicité.

Nous avons donc maintenant l'ordre impératif, pour profiter d'un bon référencement naturel gratuit,
de tenir à jour nos sites, de les faire vivre, d'y établir de vrais contacts avec nos clients,
d'avoir un véritable service clients, etc etc etc
C'est à dire et en résumé, nous avons l'ordre impératif de nous conduire
exactement comme nous le faisions avant la venue du net !

Et avant l'arrivée d'internet, il y avait quoi comme système, le plus efficace qui soit
pour augmenter son chiffre d'affaire, tout en satisfaisant ses anciens clients ?

Le "bouche à oreilles" !

Ah oui, mais pour retranscrire cela sur le net, il faut des bouches et des oreilles !
C'est à dire de vraies personnes derrière leurs écrans !
Pas juste un "compteur de visites" d'un site, assurant soi-disant une notoriété,
mais qui ne sert qu'à savoir, si le compteur n'est pas truqué(!), le nombre de "clics" sur nos sites !
Et un clic, n'est pas forcement la preuve de l'existence d'une réelle clientèle ou de l'existence de lecteurs !

Par contre, et nous y travaillons assidûment à la Galerie.XYZ,
être présents, répondre rapidement à toutes les questions ou petits soucis de nos membres adhérents,
par mail, par téléphone, par chat (non ce n'est pas un matou c'est une messagerie en ligne !),
publier souvent et commenter des posts sur nos réseaux sociaux,
avec l'aide de nos membres actifs et bénévoles,
ou répondre en direct lors de nos événements culturels,
oui tout ceci plait fortement
aux nouveaux robots des annuaires du net !

Au plaisir de vous rencontrer, en vrai, en dur, sur internet !


  • Mots clés liés à cet article :
  • SEO
(Cliquez, vous ne perdrez pas
votre page)

Don Chez.xyz

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article Clics et Cookies contre Bouche à oreilles.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.