Coeur coton

Cet article a été publié le par Ludivine AURE.

Poème par Ludivine

.

Coeur coton

Ton regard m'assassine, je crois qu'un truc n'est pas clean
Que m'arrive t-il moi si chafouine, avec qui personne ne badine
J'me retrouve là comme une gamine, toute béate devant ta trombine
Quand je t'aperçois, je suis comme sous amphétamine
En fait ta mine me contamine et m'injecte de l'adrénaline
Je me demande si je délire, hier sur le point de dépérir
Aujourd'hui, juste ton regard me fait sourire
Je ne veux plus me laisser mourir et choisis de me laisser chérir
Même de surenchérir pour qu'on construise ensemble notre empire
T'es arrivé comme un cheveu sur la soupe, tu m'as redonné du souffle
Je ne sens plus cette odeur de soufre, peut-être ai-je le vent en poupe
J'ai tellement peur que tu sois factice, que dans mes rêves tu t'immisces
Cette idée est un supplice, je prie qu'on me laisse mon Adonis
C'est renversant ce sentiment, j'avance en titubant
Parle de toi en bégayant, toute hébêtée c'est effarant
Ivre de toi, comme le champagne tu es si pétillant
A toi qui a mis dans ma vie ce doux parfum de rose
Je t'adresse ma plus paisible prose...

Achetez ou louez une oeuvre d'art
(Cliquez, vous ne perdrez pas votre page)