Coquelicot, gentil coquelicot

Cet article a été publié le par Ama Sculpteur.

Catégorie : Textes

Coquelicot, gentil coquelicot

Solide comme un roc,
tu pousses au travers du béton,
tu t'accroches aux murets abandonnés
mais gentil coquelicot
il suffit que l'on te cueille pour que tu t'étioles et
laisses tomber tes fragiles pétales de crépon froissé.

Hors de la terre tu te laisses mourir ,
et emportée par le vent
ta corolle va se poser, goutte de sang séché,
au loin dans un pré.

Gentil coquelicot fané, même usé tu iras offrir ton ombre
à quelque insecte, peut-être une bête à Bon Dieu
elle aussi rouge et noire
comme tes pétales et ton coeur.
Il n'y a pas de beauté sans quelque noirceur !

Eh, dis-moi, gentil coquelicot, les fleurs ont-elles un animal totem ?
Qu'importe, moi, je le crois
pourquoi les fleurs n'auraient-elles pas le droit de choisir
elles aussi leur âme soeur ?!


Visitez le site web de l'atelier d'Ama

(Cliquez, vous ne perdrez pas votre page)

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article Coquelicot, gentil coquelicot.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.